Accueil  ›  Conseil Régional  ›  Dynamique des territoires  ›  Projets touristiques et économiques

Projets touristiques et économiques structurants

voilier sur le lac de la madineLa Lorraine détient un certain nombre de potentiels d’évolution attractifs et attrayants. Le Conseil Régional s’évertue à les intégrer dans sa politique d’appui aux territoires et à les développer dans une démarche structurelle, à la fois économique et touristique. Dans ses projets à visées urbaine et économique figure la reconversion du territoire d’Alzette-Belval. Elevé au rang d’Opération d’intérêt national (OIN), ce projet intervient en complémentarité d’un vaste programme de réhabilitation des friches sidérurgiques initié par le Luxembourg, en zone frontalière au nord de la Lorraine. Entré dans sa phase décisive, le dossier est soutenu par la Région qui plaide à la création d’un établissement public d’aménagement, chargé pour sa part de la phase opérationnelle dans une optique de développement global et cohérent. La Région attend toutefois de l’Etat qu’il mette en œuvre sans tarder ses engagements en matière de réaménagement urbain et de traitement des friches.

Pôles aux qualités touristiques et économiques, les sites de Chambley et Madine, situés au cœur du Parc naturel régional de Lorraine, font l’objet d’un soutien important tant en termes d’aménagement et de développement, que de support aux missions pédagogiques et de valorisation engagées sur ces sites. Cette force attractive et attrayante peut être source de nouvelles perspectives de développement durable pour les espaces périurbains régionaux, dans le respect de leurs caractéristiques physiques, naturelles et environnementales.

Le partenariat est acquis avec les  conseils généraux de Meuse, de Meurthe-et-Moselle, le Syndicat mixte de Madine et l’ensemble des acteurs locaux, actifs sur la réalisation d’infrastructures et en offre touristique et événementielle. Cette démarche institutionnelle partagée et cohérente pourrait se concrétiser par la mise en œuvre d’une structure de gestion commune aux deux sites.

L’économie régionale pourra enfin envisager un nouveau souffle sur la zone à vocation économique, en cours de réalisation le long de l’A 31. Situé sur les bans de Bouxières-sous-Froidmont et Lesménils à la croisée des axes Nord-Sud et Est-Ouest cette surface, future Zone d’aménagement concerté (ZAC), s’étend sur 80 hectares. Le Conseil Régional de Lorraine en est, pour moitié du foncier, propriétaire.

 

Le Conseil Régional