Accueil  ›  Lorraine Pratique  ›  Se déplacer  ›  Réseau ferroviaire  ›  Les dessertes

Les dessertes

Le Conseil Régional de Lorraine organise le transport régional ferroviaire, en concertation avec les 7 comités des dessertes créés en 2002 – Sillon Lorrain, Vallée de la Meurthe et Vologne, Pays Haut et Orne, Est Mosellan, Sud Mosellan, Meuse, Vosges. Dans ce cadre, c’est ensemble qu’ils mettent en œuvre l’adaptation des dessertes impliquée par l’arrivée du TGV.

Cette politique passe par :

 

  • le développement des fréquences des trains sur les lignes Nancy-Metz-Thionville-Luxembourg, Nancy-Lunéville-Saint Dié et Nancy-Epinal-Remiremont dans la perspective d’un besoin croissant de déplacements domicile-travail et domicile-étude, de la hausse de fréquentation liée au TGV et du désengorgement de l’autoroute A31 ;
  • une offre de substitution pour les liaisons interrégionales avec le grand Est liée à la suppression des trains Corail du fait de l’arrivée du TGV ;
  • l’amélioration des conditions de transport des travailleurs transfrontaliers entre la Lorraine, le Luxembourg et la Sarre, mise en œuvre dans le cadre de la Grande Région.

Chiffres clés

 

  • Plus de 65 000 voyages / jour,
  • En 2011,  plus de 400 000 lorrains ont utilisé le Métrolor-TER  au moins une fois,
  • Augmentation de la fréquentation de près de 50% entre 2004 et 2011,
  • Une régularité à 5 minutes sur le réseau supérieur à 95 % depuis 2007 ce qui permet au réseau TER de se positionner parmi les trois réseaux régionaux les plus ponctuels.

 

Le Conseil Régional de Lorraine détermine le niveau d’offre des dessertes Métrolor-TER
 

 

Le Conseil Régional