Accueil  ›  Filières

Les 12 filières

Les 12 filières stratégiques de la Région Lorraine

 

La Région Lorraine a identifié 12 filières stratégiques. Ces filières ont été définies en fonction du potentiel économique qu'elles ont pour notre région.

 

Elles regroupent chacune des acteurs publics et privés du monde économique, éducatif, scientifique, etc.

 

Filière Chimie

La Lorraine compte 3 grands types d’industries chimiques : la chimie organique de base, la chimie minérale et la chimie de spécialité. L’industrie chimique lorraine fournit ainsi de nombreux marchés, tel que la pharmacie, la plasturgie, la construction, la santé.

 

Ce secteur économique emploi directement près de 5500 personnes. En effet, la Lorraine dispose de grands sites chimiques, avec des groupes internationaux, mais aussi 55 PME et TPE spécialisés.

Illustration filière chimieIllustration filière chimie

Parmi les projets en cours, notons le projet Ecolicel du Pôle de Compétitivité Fibres pour l’organisation d’une filière chimie issue du bois dans les régions de Lorraine et d’Alsace, mais aussi le projet Bioprolor pour la conception et/ou la production de substances actives destinées aux marchés pharmaceutiques ou cosmétiques. Citons également les avancées des entreprises spécialisées telles que Lorcos à Lunéville (fabrication d’un shampoing solide bio), Arkema à Saint-Avold (recherche de production d’acides acryliques d’origine végétale), Jordan Entreprise à Revigny-sur-Ornain (production de lubrifiants et additifs non polluants à base de colza) ou encore Salveco à Saint-Dié-des-Vosges (production de produits d’entretien et d’hygiène 100% bio).

 

La Lorraine dispose également d’une offre globale de formation pour la filière Chimie, allant du CAP au Master, et apportant un réel atout à l’industrie locale.

Filière aéronautique

La Région Lorraine a la volonté de développer l’aéronautique sur ses territoires pour accroître leur présence dans un secteur qui connaît aujourd’hui une forte croissance économique, avec l’explosion des commandes d’avions de transport commerciaux.

 

Complémentaire de l’automobile, la filière aéronautique lorraine peut compter sur des compétences industrielles, de recherche ou de formation reconnues.

Illustration filière aéronautiqueIllustration filière aéronautique

L’Institut Jean Lamour, le pôle de compétitivité Materalia et maintenant l’Institut de recherche technologique « Matériaux, métallurgie et procédés » inventent ainsi les matériaux du futur et innovent en matière d’équipements électriques ou électroniques embarqués.

 

La Lorraine peut aussi compter sur des écoles d’ingénieurs aux noms prestigieux comme l’Ensam, Supelec, l’Ecole des Mines.

 

Enfin, la grappe d’entreprises Aériades, composée de près d’une trentaine de membres, a intégré le Groupement des industries françaises aéronautiques et spatiales (GIFAS) aux côtés de grandes compagnies comme Dassault, EADS ou Safran.

 

C’est pour structurer et conforter cette filière que la Région a assuré un aménagement du site de Chambley Planet’Air, véritable clef de voûte de l’espace commun entre l’aéroport de Metz-Nancy-Lorraine et Madine. Elle soutient aussi des travaux technologiques, en particulier dans le domaine des composites pour l’aéronautique, notamment avec le « Composite Park » installé près de Saint-Avold, ainsi que des projets majeurs, telle l’implantation attendue à Commercy d’une importante unité de production de pièces de moteurs de grande dimension.

Filières émergentes : économie du XXIe siècle et développement

La Région Lorraine soutient l’émergence d’activités nouvelles et favorise la renaissance industrielle de son territoire.

Illustration filières émergentesIllustration filières émergentes

Notre région bénéficie d’une tradition industrielle forte et ses entreprises peuvent s’appuyer sur de nombreux atouts de la recherche et de l’enseignement supérieur. Première en France pour les sciences de l’ingénieur, la Lorraine dispose aussi de compétences reconnues notamment  en mathématiques, chimie, technologies de l’information et de la communication, biologie appliquée, sans oublier des sciences humaines comme la linguistique. Des centres d’excellence comme le Biopôle santé, l’Institut Jean Lamour ou l’INRIA Grand Est sont emblématiques à cet égard.

 

Pour cibler au mieux ses efforts, la Région a entrepris de sélectionner parmi 85 technologies clefs, répertoriées au plan national, celles pour lesquelles notre région est la mieux placée. Il s’agira ensuite, avec l’Agence de mobilisation économique, de financer des projets collaboratifs de recherche et développement de grande ampleur.

Filière Economie sociale et solidaire

L’enjeu de cette filière – mais aussi des salariés, bénévoles, militants de l’Economie Sociale et Solidaire en Lorraine - est de dynamiser une autre façon d’entreprendre pour favoriser la création d’emplois, assurer la pérennité des structures et permettre à chacun de trouver sa place dans la société.

 

En Lorraine, l’ESS est une force économique qui réunit près de 6 500 structures employeuses : associations, coopératives, mutuelles et fondations, mais aussi les entreprises d’insertion.  Elle rassemble les initiatives locales qui visent à produire, consommer, employer, épargner et décider autrement.

Illustration Filière Economie sociale et solidaireIllustration Filière Economie sociale et solidaire

Les activités développées sont diverses et souvent porteuses d’innovations : services à la personne, agriculture, tourisme, culture, BTP, éducation, industrie, recyclage, nettoyage…

 

L’individu est aussi au cœur du processus économique ce qui séduit de plus en plus de jeunes diplômés. Elle répond aux aspirations de porteurs de projets voulant développer une activité économique durable sur leur territoire, en cohérence avec des savoir-faire de proximité et respectueuse de l’environnement.

 

Les entreprises de l’ESS démontrent jour après jour que leur modèle économique est viable et susceptible de prospérer même dans des périodes de crise.

 

Filière santé et biotechnologies

La filière Santé et Biotechnologies met l’accent sur le développement de nouvelles activités dans le domaine des nouvelles technologies pour la santé.

 

En rapprochant le monde de la recherche et les entreprises lorraines, la Région souhaite contribuer à la construction d’une filière économique structurée qui apporterait à la Lorraine des activités à forte valeur ajoutée, des créations d’emplois dans un domaine d’avenir et une notoriété nouvelle en termes de savoir-faire.

Illustration Filière santé et biotechnologiesIllustration Filière santé et biotechnologies

Riche d’un fort potentiel en recherche et innovation dans le domaine de la santé, la Lorraine se positionne notamment sur certaines compétences comme l’imagerie médicale fonctionnelle ou le diagnostic précoce. Sur le territoire, trois pôles de compétitivité ont intégré les enjeux et opportunités de développement du secteur de la santé dans leurs priorités.

 

Si le tissu économique lorrain dans ce secteur est encore inégal, la Lorraine compte néanmoins quelques établissements leader sur leur marché, au niveau national voire mondial.

 

La recherche de synergies entre chercheurs, chefs d’entreprise et représentants des bénéficiaires et utilisateurs finaux doit permettre de concevoir en Région des produits qui répondront aux attentes et aux besoins actuels et futurs des populations.

Filière énergie et écoconstruction

Dans une logique de concertation et d’assemblier, la filière énergie et écoconstruction répond à plusieurs objectifs.

Illustration Filière énergie et écoconstructionIllustration Filière énergie et écoconstruction

  • conforter et développer cette filière en passant par la sensibilisation des Lorrains, la formation et la structuration des intervenants, l’incitation aux travaux, l’innovation et la reconnaissance de nouveaux matériaux,
  • développer des filières économiques performantes dans le domaine des énergies renouvelables (géothermie profonde, méthanisation, recyclage des panneaux PV…),
  • répondre aux objectifs du Grenelle de l’environnement et décliner le volet bâtiment du plan climat régional afin de diminuer les émissions de gaz à effet de serre et lutter contre le changement climatique,
  • valoriser les déchets (bois, CO2, etc.)

Filière automobile

La Lorraine est la 1ère région française en matière d’équipement automobile. En tenant compte de l'important tissu de sous-traitants travaillant pour la filière dans plus de 250 entreprises, le secteur est le premier employeur de Lorraine avec plus de 35 000 personnes. Notre région dispose par ailleurs d’une tradition d’innovation industrielle, au travers notamment du pôle de compétitivité Matéralia, du Pôle Fibre.

Illustration Filière automobileIllustration Filière automobile

Elle peut également compter sur les forces vives frontalières et organiser sa filière autour de cluster regroupant des entreprises, des Universités et des laboratoires de R & D à l’échelle internationale.

 

La création de l’ARIA Lorraine (Association Régionale de l’Industrie Automobile) qui regroupe l’ensemble des constructeurs, a pour objectif d’accompagner une dynamique de progrès pour accroitre la compétitivité des entreprises et fédérer les différents acteurs.

 

La filière Automobile en Lorraine créée aujourd’hui de nouveaux des emplois, parmi les projets qui se développent, nous pouvons citer, la nouvelle génération de Master de Renault, le démarrage du moteur ED 3 cylindres chez PSA Trémery, à Hambach la production de la Smart ED et l’annonce de la production en 2014 de la remplaçante de la Smart Fortow, et de gros investissements de production chez les équipementiers.

 

Pour l’innovation la création sur le technopôle de Metz d’un Open Lab. par PSA sur le développement de nouveaux matériaux.

Filière forêt, bois et ameublement

Avec ses 840 000 hectares de forêt (soit 35,5% de la région), la Lorraine possède,  grâce au bois et à ses dérivés, un véritable atout naturel dans lequel elle investit. Petites entreprises et grosses industries en lien avec ce secteur sont implantées dans la région et emploient pas moins de 27000 personnes. Entreprises forestières, de transformation du bois, scieries, spécialistes de la construction bois, ameublements, etc. constituent un important tissu économique.

Illustration Filière forêt, bois et ameublementIllustration Filière forêt, bois et ameublement

La Région Lorraine souhaite rapatrier la valeur ajoutée sur la Lorraine. Pour cela, elle souhaite, en co partenariat avec d'autres acteurs :

 

  • aider les entreprises à se diversifier en amont ou aval de leur secteur d'activité dans une optique de saut technologique (séchage, rabottage, construction, ...)
  • inciter les entreprises à s'orienter vers l'innovation (nouveaux matériaux bio sourcés, colles vertes, nouveaux process)
  • contribuer à la mise en place d'un pôle de compétences bois, outil de formation, qui garantissent aux entreprises qui embauchent de trouver des salariés compétents.

 

En termes d'actions pour la  Lorraine, on compte, entre autres

 

  • l'organisation, le premier décembre dernier, des premières assises de la recherche et des industries du bois à Epinal.
  • l'implantation, sur la base de Chambley, d'une extension de la scierie du rupt de Mad
  • la contribution à la venue de l'entreprise PAVATEX sur l'agglomération d'Epinal

 

Filière Matériaux & mécanique

La filière « Matériaux & Mécanique » est une filière sur laquelle la Lorraine est historiquement positionnée. La sidérurgie, la plasturgie, le textile ou encore les équipements constituent quelques-uns de ses nombreux secteurs.

 

Mise à mal par l'évolution mondiale des marchés, des technologies et de la concurrence, l'enjeu de la filière est de mener à bien les mutations nécessaires pour conserver une place de premier plan au niveau européen et mondial.

Illustration Filière Matériaux & mécaniqueIllustration Filière Matériaux & mécanique

Les pistes d'actions retenues concernent le développement de partenariats entre laboratoires de recherche et entreprises pour accélérer la mise au point de nouveaux matériaux destinés aux moyens de transport ou au médical ; le renforcement de la compétitivité des entreprises par des actions permettant de mieux cibler leurs attentes et d'y répondre ; mais aussi la mise en adéquation des formations avec les besoins actuels et à venir des entreprises.

Filière Arts-Luxe-Créations

La filière Arts, Luxe, Créations cible les entreprises artisanales, détentrices d’un savoir-faire d’exception et d’une technique métier d’art, qui produisent en Lorraine, qui sont en capacité de répondre à des commandes spéciales et de produire des pièces uniques.

 

Les 1200 artisans d’art et entreprises du luxe présents sur le territoire lorrain offrent une grande diversité de métiers tels l’orfèvrerie, la joaillerie, la faïencerie, la céramique, la cristallerie, la broderie, la sculpture, la facture instrumentale, etc. La Lorraine compte quelques grands noms comme Daum, Saint Louis, Baccarat et beaucoup de manufactures lorraines travaillent pour des entreprises du luxe.

Illustration Filière Arts-Luxe-CréationsIllustration Filière Arts-Luxe-Créations

A travers la filière, il s’agit d’encourager les synergies entre entreprises à l’instar de l’Association « Lorraine, Terre de Luxe », d’assurer une promotion des savoir-faire d’exception lorrains, et de faire gagner les TPE/PME en efficacité économique par l’accompagnement à la créativité et des mesures destinées à favoriser la commercialisation.

 

Filière agriculture et agro-alimentaire

Ressources naturelles et productions agricoles importantes, infrastructures exceptionnelles, formations scolaires complètes, centres de recherche, etc. sont autant d’atouts en lien avec la filière agricole et agro-alimentaire, plaçant la Lorraine dans le peloton de tête des régions leaders dans ce secteur.

Illustration Filière agriculture et agro-alimentaireIllustration Filière agriculture et agro-alimentaire

Une dynamique que la Région Lorraine soutient, encourage afin de :

  • Maintenir et développer une agriculture durable, créatrice d’emplois et de valeur ajoutée, alliant modernité et innovation
  • Assurer le renouvellement des générations, par la transmission des exploitations et l’installation des jeunes agriculteurs 
  • Promouvoir la consommation des produits de proximité (issus et transformés par les entreprises lorraines)
  • Renforcer la mutualisation des moyens et des processus, pour favoriser le développement, la compétitivité et l’innovation des entreprises agro-alimentaires de taille intermédiaire

 

Aux côtés des acteurs de la filière agricole, la Région Lorraine mobilise les outils d’intervention publique au service de l’organisation et de l’animation de ce secteur économique en mutation.

 

Filière tourisme-attractivité

La nouvelle filière Tourisme et Attractivité en Lorraine met l’accent sur la création et l’augmentation d’activités touristiques aux fins de développement économique. Elle s’appuie avant tout sur le renforcement de l’attractivité autour de « portes d’entrée » que constituent les pôles urbains Metz-Nancy, les stations existantes ou potentielles (Vosges, stations thermales, pôles de loisirs tels que Madine-Chambley, etc.), les sites ou équipements exceptionnels tels que le Centre Pompidou-Metz et Center Parcs.

 

Par ailleurs, la Lorraine possède des thématiques identitaires fortes, telles que la gastronomie, ses métiers d’art (Saint-Louis, Baccarat, etc.)), son patrimoine culturel et historique (l’Ecole de Nancy, le château de Lunéville, la citadelle de Montmédy, etc.), des évènementiels attractifs (Lorraine Mondial Air Ballons, Des Flammes à la Lumière, etc.) mais aussi une richesse et une diversité de ses paysages qui constituent des atouts naturels mais souvent méconnus. De nombreux sites d’hébergement offrent un accueil de qualité aux touristes. 

Illustration Filière tourisme-attractivitéIllustration Filière tourisme-attractivité

Alors que se profile le centenaire de la Grande Guerre de 14-18 et de la bataille de Verdun, la Lorraine souhaite mettre également en valeur son tourisme de mémoire, qu’il soit industriel ou militaire.

 

Enfin, pour accroître la lisibilité, l’unité et la qualité de la destination Lorraine, la Région dispose de deux outils de promotion : le Comité Régional du Tourisme et l’Observatoire Lorrain du Tourisme qui accompagnent les acteurs du territoire.

 

Le Conseil Régional